• Rions un peu

    106727868_1472098316294276_1607646705971981108_o.jpg

  • Clermont-Ferrand : unique en France, une machine d’entraînement à la marche pour les enfants handicapés

     

    A Clermont-Ferrand, on trouve une machine d'entraînement à la marche à destination des enfants handicapés. La Maison de santé des Dômes en est équipée depuis le 15 mai dernier. Les bénéfices sont nombreux : travail articulaire, musculaire ou encore cardio-vasculaire.
     

    Depuis le 15 mai dernier, la Maison de santé des Dômes de Clermont-Ferrand est dotée d'une machine d'entraînement à la marche pour les enfants handicapés.
    Depuis le 15 mai dernier, la Maison de santé des Dômes de Clermont-Ferrand est dotée d'une machine d'entraînement à la marche pour les enfants handicapés.© Anne-Claire Huet / FTV
    A Clermont-Ferrand, depuis le 15 mai dernier, la Maison de santé des Dômes est dotée d’un robot unique en France : une machine d'entraînement à la marche à destination des enfants handicapés. Thomas souffre d'un retard de développement et, à un peu moins de trois ans, ne marche pas. Cette machine pourrait l'aider dans cet apprentissage. Catherine Benoit, la mère de Thomas, raconte : « Le docteur Pontier du CHU de Clermont-Ferrand pense que ce serait pas mal pour reproduire le schéma inverse. Au lieu que ce soit le cerveau qui donne l’information aux jambes, elle pense qu’en faisant travailler les jambes, ça va donner l’information au cerveau pour apprendre à marcher ».  

    En complément des séances de kiné

    Léa a 12 ans et demi et souffre d'un handicap d'origine génétique. Toutes les semaines, depuis son plus jeune âge, elle suit deux heures de kinésithérapie classique. Mais elles ont une limite que peut pallier le robot. Guillemette Moreau-Pernet, fondatrice de "Ékipé Médical Recherche", souligne : « Le premier avantage est le travail articulaire qui a lieu tout au long de la mise en marche. On va chercher toutes les articulations, de la pointe des pieds, jusqu’aux chevilles, les genoux, les hanches, la colonne vertébrale, jusqu’aux mains qui sont en appui devant pour se maintenir. C’est un travail articulaire, musculaire et cardio-respiratoire. On a également un travail digestif qui se met en marche de façon autonome ».

    Un projet de recherche

    Cet appareil adapté aux enfants est une occasion en or pour le CHU Estaing. Un projet de recherche a été élaboré avec 40 jeunes de 4 à 18 ans atteints d'une hémiplégie infantile qui vont être évalués pendant deux ans. Catherine Sarret, neuropédiatre au CHU Estaing, affirme : « On espère pouvoir proposer cela aux enfants de façon intensive, très régulière. Cela va permettre d’avoir une marche plus fluide, avec moins de raideur articulaire. On va voir si cela est intéressant pour eux à l’avenir et peut-être essayer de leur proposer, dans leur suivi, des rééducations plus régulières avec ce type de robot ». Mais ce mastodonte de 800 kilos a un coût : 485 000 euros. L'essentiel de la somme reste à trouver. En attendant, il représente un espoir pour de nombreux jeunes atteints de handicap.
  • Eléonore Laloux, "J'ai 1 truc à te dire"

    eleonore-laloux-1-truc-a-te-dire-13040.jpg

    Eléonore Laloux a bien plus qu'un "chromosome en plus". Cette trentenaire a de l'énergie et de l'optimisme à revendre. A raison ! En mars 2020, elle est devenue la première conseillère municipale porteuse de trisomie 21. En route pour l'inclusion !

     



    Un message essentiel à faire passer sur le handicap ? Eléonore Laloux vous livre le sien en 1 minute chrono ! « Je ne suis pas un poison, j'ai un chromosome en plus, c'est tout », clamait-elle dans son livre Triso et alors !, en 2014. En mars 2020, elle est devenue la première conseillère municipale porteuse de trisomie 21 en France. Une fierté pour cette militante de l'inclusion qui entend « amener du pep's et de la couleur » et améliorer l'accessibilité d'Arras (Pas-de-Calais). « Je suis positive, carrée et déterminée. Je suis une fille qui sait ce qu'elle veut », affirme-t-elle, auprès de France 3. Son credo : Arras pour tous, tous pour l'inclusion ! Découvrez son message...


    Vous souhaitez participer ? Contactez-nous à l'adresse video@handicap.fr .