• Erreur dans l'agenda de mai 2018

     

    Attention, pas d'activité le vendredi 18 mai 2018 

     

  • Le hockey luge permet de briser la glace à Clermont-Ferrand

     

    31655664_1685352258214209_8032631657284501504_n.jpg

    Le hockey luge, c’est du hockey sur glace mais assis sur une luge. Créé en 2006, le club Arverne Handi Hockey ne cesse de progresser, à Clermont-Ferrand.

    Viril mais correct. Sur la glace, on ne se fait pas de cadeau. Que l’on soit debout ou bien assis sur une luge. Le hockey luge ne déroge pas à la règle. Il faut arriver le premier sur le palet, glisser le plus vite possible pour espérer l’envoyer tel un boulet au fond des filets.

    « On est une bande de potes qui s’éclatent sur la glace »

    Dans la patinoire de Clermont, le Arverne Handi Hockey s’en donne à cœur joie chaque semaine.

    Les joueurs prennent du plaisir. Cela se voit et ça s’entend quand ils se mettent de gros « tampons ».

    La discipline, a été créée dans les pays nordiques et elle y est très développée avec des ligues au Canada et aux États-Unis, mais également en Italie pour l’Europe. Puis elle a fini par glisser jusqu’en Auvergne il y a un peu plus de dix ans. C’est un fou de hockey sur glace, Michel Berrier, qui est à l’origine de l’aventure. Il a monté le club auvergnat en 2006 et il en est encore le président aujourd’hui. « Il est très impliqué dans le handi et voulait monter une section à Clermont. Il est également coordinateur de la discipline au niveau de la fédération de hockey », explique Dominique Amblard, la secrétaire du club.

    illustration-sur-le-hockey-luge-a-la-patinoire-de-clermont-f_3747153.jpg

    L’équipe auvergnate compte aujourd’hui une douzaine de joueurs et participe à un championnat national. Non officiel, car la discipline n’est pas encore affiliée à la fédération. Le club joue une dizaine de matches dans la saison et affronte Le Mans, Rouen ou bien encore Chambéry. Les Clermontois sont d’ailleurs invaincus cette année. « Clermont a été la première équipe à être complète, explique l’un des deux entraîneurs, Gilliam Gorny. Le but est de structurer la discipline et on espère avoir un jour un championnat officiel et une équipe de France. On est une belle bande de potes qui s’éclatent bien sur la glace, il faut que le truc perdure. »

    illustration-sur-le-hockey-luge-a-la-patinoire-de-clermont-f_3747154.jpg

    Créé pour les personnes en situation de handicap, le hockey luge s’adresse en fait à tout le monde. « On a créé une section en mixité totale, les valides comme les personnes handicapées, les hommes comme les femmes. Une fois sur la luge, on ne voit pas qui est handicapé et qui ne l’est pas. Et c’est ultra physique ! », poursuit Gilliam.
    Le hockey luge se joue à cinq joueurs de champ plus un gardien. Ce sont les mêmes règles qu’au hockey sur glace « classique ». Sauf qu’il n’y a pas besoin de savoir patiner au préalable. Tout le monde peut essayer. Alors, pourquoi pas vous ? 

    illustration-sur-le-hockey-luge-a-la-patinoire-de-clermont-f_3747156.jpg

    Delphine Gérard, 23 ans, est étudiante. Elle n’aimait pas la glace. Mais ça, c’était avant de goûter au hockey luge. Cette semaine elle participe aux premiers Championnats du monde féminin de hockey luge, en République tchèque. Delphine Gérard a intégré le club Arverne Handi Hockey en février 2017. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance.  « L’ambiance de l’équipe, j’ai tout de suite adoré, c’était motivant. Il y a une sensation de vitesse quand on est sur la luge, j’adore ça. »

    illustration-sur-le-hockey-luge-a-la-patinoire-de-clermont-f_3747155.jpg

    Vendredi, Delphine est partie en compagnie de son entraîneur, Gilliam Gorny, pour participer aux tout premiers Championnats du monde de hockey luge féminin, à Ostrava, en République tchèque. Une compétition qui se déroule du 1er au 6 mai, l’occasion de se jauger aux plus grandes nations mondiales. Il s’agit d’une sélection, nommée « Frog Cancan », non officielle car la discipline n’est pas encore affiliée à la Fédération, on ne peut donc pas parler d’équipe de France. En tout cas, cette sélection française, composée de trois joueuses de Chambéry, d’une de Poitiers et de la jeune clermontoise, aura à cœur de représenter la France.

  • SPORT ET HANDICAP

    https://fr-fr.facebook.com/RegionAuvergneRhoneAlpes/videos/1709435415789886/

    HANDICAP


    La Région a décidé de faire du "Sport et handicap" sa grande cause en 2018. Mais pour faire d'Auvergne-Rhône-Alpes l'une des régions les plus inclu...sives d'Europe, son action se déploie aussi dans le domaine de la formation, de la culture...