Info Délégation 63 - Page 4

  • Les liens entre les référents handi-droits et les référents Mand'APF AuRA

    153791498_3709610555788359_1847366231392798092_n.png

    152825369_3709610849121663_3546152955728160037_n.png

    Le référent Mand'APF travaille en étroite collaboration avec le référent handi-droits des délégations.

    Deux exemples pour exposer cette collaboration :
    Dans le Puy – de Dôme, la référente handi-droits a reçu la famille d’Ayoub. La mère était en demande d’aide pour s’occuper de son fils, elle était épuisée. En effet, cette maman s’occupe de son fils en situation de handicap (IMC), depuis sa naissance, il a aujourd’hui 15 ans.
    La référente handi – droits a transféré la demande à Mand’APF, puisque la demande relevée de la PCH Aide humaine.
    La famille a donc mandaté le service pour l’accompagner dans l’emploi direct (recrutement d’une auxiliaire à mi-temps). La maman continue ainsi à s’occuper de son enfant tout en étant soulagée. Le souhait de la famille est donc respecté.
    La référente Mand’APF a découvert que ce jeune garçon n’a jamais été scolarisé, ni dans son pays d’origine, ni depuis son arrivée en France en 2019.
    Le droit à l’école étant obligatoire jusqu’à 16 ans, la référente Handi-droits à repris le suivi pour accompagner la famille dans cette thématique.

    Dans le Rhône, les deux référents handi-droits et Mand’APF 01-69, ont animé des animations / formations auprès des élus départementaux siégeant en CDAPH sur la prestation de compensation de Handicap.

    Ces deux exemples, démontrent bien l’ensemble du travail effectué par l’ensemble des référents Mand’APF Aura avec les référents handi-droits pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap.

    Mand'APF est un service de soutien aux particuliers-employeurs bénéficiaires de la PCH AH (Prestation de Compensation Aide Humaine) sur le recrutement, les démarches administratives, et la défense des droits notamment.

    - Puy de Dôme-Allier : Iliana OLIVIER, mandapf63@apf.asso.fr

  • Merci à la radio France bleu pays d'Auvergne pour ce beau reportage 102.5

    Quand chiner revient à supporter l'association APF France Handicap du Puy-de-Dôme

    -
    Par , France Bleu Pays d'Auvergne
     

    La délégation clermontoise d'APF France Handicap organise ventes de vêtements et brocantes à (très) bas prix sur le parking de l'association. Les bénéfices permettent ensuite de financer des projets destinés à l'insertion sociétale des personnes en situation de handicap.

    Covid-19 oblige, les ventes de vêtements et les brocantes APF France Handicap se font en extérieur, sur le parking des locaux de l'association.
    Covid-19 oblige, les ventes de vêtements et les brocantes APF France Handicap se font en extérieur, sur le parking des locaux de l'association. - © Boutique Solidaire APF 63

    Se faire plaisir à bas prix tout en soutenant l'APF France Handicap. C'est le concept de la Boutique Solidaire 63, un magasin de bonnes occas' géré par la délégation clermontoise de l'association. 

    Covid-19 oblige, ses portes sont aujourd'hui closent, mais pas de quoi freiner la bienveillance des salariés et bénévoles d'APF Puy-de-Dôme. Deux chapiteaux, quelques tréteaux de bois et autres portants à roulette... Les ventes se font désormais sur le parking de l’association située au 1 rue Gustave Courbet, proche du quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand. 

    Et ce, malgré la pluie et le vent. "Aujourd'hui le temps, c'est le summum, mais ça ne me décourage pas : je suis à fond et j'essaie de faire rentrer des sous coûte que coûte", explique Marcel Gary, référent associatif APF, pendu au chapiteau afin d'éviter qu'il ne s'envole. 

    Les membres de l'association tiennent l'un des chapiteaux à bout de bras afin de permettre aux visiteurs de continuer leur shopping.
    Les membres de l'association tiennent l'un des chapiteaux à bout de bras afin de permettre aux visiteurs de continuer leur shopping. © Radio France - © Romane Brisard

    Au moins deux mercredis par mois, place à la "Vente matinale" de vêtements. Jeans, pulls et t-shirts à un euro, manteaux et vestes à deux. Une fois par mois, c'est au tour de la "Journée Brocante" de s'épandre devant les locaux de l'association. 

    Assiettes et verres à 20 centimes, livres à 50 ou encore jouets à deux euros maximum... Les biens sont nombreux grâce à la générosité des citoyens, s'enthousiasme Marcel Gary : "On fonctionne avec des dons, et ils ont été très nombreux pendant le confinement. Maintenant, c'est l'heure d'écouler le stock à bas prix !".

    Ainsi, l'objectif de l'association est double : habiller, équiper les plus précaires afin de financer des activités aux 140 adhérents de l'association.

    Une initiative qui ravie Ayette, venue faire son shopping ce jour-là : "Je suis allée faire les soldes, mais c'est encore trop cher pour moi car je suis mère de cinq enfants... Ici, je trouve des jeans à un euro, de la marque Zara en plus ! En magasin, on paye ça 20 à 30 euros... Et puis, je suis aussi handicapée, et de l'argent, on en a jamais assez. Cette action, ça aide tout le monde : les personnes financièrement limitées et les personnes en situation de handicap".

    Les dernières brocante et vente de vêtements en date ont permis à l'association de récolter 790 euros. Une somme réinvestie dans des sorties ou des activités destinées à promouvoir l'inclusion des personnes en situation de handicap dans notre société. "On les emmène au cinéma, au bowling, en randonnée, au festival du court-métrage... Ça aide à payer les entrées, mais aussi à financer le carburant par exemple", détaille Véronique Joly, bénévole. 

    "Et puis, on a aussi pas mal d'ateliers créatifs", précise Liliane Garand, Assistante territoriale de l'association. "Par exemple, lors des feux en Australie, on a fabriqué des poches pour bébés kangourous brûlés".

    Cependant, une participation financière est demandée aux adhérents pour chacune de ces animations, comme le prévoit la politique de l'association. "C'est une question de citoyenneté, qui fait partie du projet APF : _ces petites cotisations, ça dirige les personnes en situation de handicap vers leur autonomie_", explique Vivian Robert, lui aussi Assistant territorial de la délégation.

    Les activités proposées par APF France Handicap respirent toutes la solidarité et l'entraide, comme en témoigne cette confection collective de poches destinées au kangourous d'Australie.
    Les activités proposées par APF France Handicap respirent toutes la solidarité et l'entraide, comme en témoigne cette confection collective de poches destinées au kangourous d'Australie. - © APF France Handicap

    Des actions que tout un chacun peut soutenir via la participation aux ventes de l'association. Prochain rendez-vous : la "Journée Brocante" du jeudi 11 février - de 9h30 à 15h - et la "Vente matinale" du mercredi 24 février - entre 9h30 et 12h.

    Pour ceux qui ne pourraient pas s'y rendre, la Boutique Solidaire 63 propose également de chiner sur le web via son compte Vinted (une plateforme de revente de vêtements).