Consultations majorées : quel impact sur votre porte-monnaie ?

consultations-660x330.jpg

À partir de demain, mercredi 1er novembre, vous allez payer plus cher certaines consultations médicales. Ces visites dites “complexes” ou “très complexes” à 46 € ou 60 € seront intégralement remboursées. Mais vous devrez avancer les frais sauf si vous êtes en ALD.

Visite “complexe” chez un neurologue, un médecin de médecine physique et de réadaptation pour les patients cérébro-lésés, traumatisés médullaires ou avec des séquelles lourdes d’AVC : 46 € . Consultation “très complexe” comme une visite longue pour des patients atteints d’une pathologie neurodégénérative comme la sclérose en plaques ou la maladie d’Alzheimer : 60 €.

Dès le 1er novembre, deux nouvelles tarifications pour ce type de consultations entrent en vigueur. Après le passage de la consultation de base chez un généraliste à 25 €, le 1er mai, voici donc de nouvelles revalorisations, conformément à un accord conclu il y a plus d’un an entre l’Assurance maladie et les syndicats de médecins libéraux.

Des consultations remboursées en intégralité

« Ces deux nouveaux tarifs ont pour objectif de prendre en compte la complexité de certaines consultations médicales particulières et de valoriser le temps plus important que les médecins doivent y consacrer », explique Aude Bourden, conseillère nationale santé à l’APF. Au total, ce sont 35 motifs de consultations qui ont été définis.

« Mais si ces consultations seront entièrement remboursées (Assurance maladie + mutuelle), vous devrez néanmoins faire l’avance de la part complémentaire, ce qui n’est pas le cas lors des consultations courantes », poursuit Aude Bourden.

Une avance de frais de 46 € ou 60 €

Cas numéro 1 – Vous consultez un neurologue pour des séquelles lourdes d’AVC. La consultation sera à 46 €. L’Assurance maladie vous remboursera 70 % de ce tarif conventionnel, en retenant 1 € de participation forfaitaire soit 32, 20 € – 1 € = 31,20 € . Le ticket modérateur (ce qui reste à votre charge) sera de 30 % soit 13,80 € : il est en général couvert par votre complémentaire santé. Au total, vous aurez donc payé 1 €. Mais vous devrez avancer les 46 € de consultation et attendre votre remboursement.

Cas numéro 2 – Vous consultez pour une pathologie neurodégénérative. La consultation sera à 60 €. L’Assurance maladie vous remboursera 70 % de ce tarif conventionnel, en retenant 1 € de participation forfaitaire soit 42 € – 1 € = 41 € . Le ticket modérateur (ce qui reste à votre charge) sera de 30 % soit 18 € pris en charge par votre complémentaire santé. Au total, vous aurez donc payé 1 €. Mais, là aussi, vous devrez avancer les 60 € et attendre votre remboursement.

Les personnes en ALD (affection longue durée), prises en charge à 100 %, sont dispensées d’avance de frais. Idem pour celles bénéficiant de la CMU-C et de l’Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS).

Pour les patients ne bénéficiant pas d’une ALD, la dispense d’avance de frais sera soumise au bon vouloir du médecin. En effet, la généralisation du tiers payant qui devait entrer en vigueur le 30 novembre vient d’être repoussée. Ce qui risque d’aggraver les renoncements aux soins. Valérie Di Chiappari

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel