Infos pratiques - Page 3

  • I Wheel Share, le Trip Advisor du Handicap - la France s'engage

    par I Wheel Share

     

    I Wheel Share est une application mobile collaborative et citoyenne qui s’adresse à tous et notamment aux personnes aveugles en synthèse vocale. Elle permet de s’exprimer sur les galères, les bons plans et bonnes adresses de manière géolocalisée que l’on souhaite partager à la communauté.

     

    Il y a 4 ans, le frère de la fondatrice, Lucas, devint paraplégique. Au même moment Audrey suivait une formation à la programmation informatique. C’est alors tout naturellement au vue des différents

    I Wheel Share souhaite faire du Handicap, un levier d’innovation. Nous abordons le Handicap sur un ton positif et dynamique. I Wheel Share n’est pas dans la dénonciation mais est force de proposition. 

    L’application mobile I Wheel Share est inclusive, nous proposons une expérience utilisateur adaptée à chacun (accessible aux non-voyants en synthèse vocale) avec ou sans Handicap. Tout le monde, grâce à l’application, peut donc partager à la communauté I Wheel Share les points d’amélioration à apporter dans l’espace public ou dans les ERP (établissement recevant du public) ou les bonnes adresses qu’il connait. Ainsi I Wheel Share permet de créer un véritable réseau d’entraide entre utilisateurs mais également un relevé de terrain en temps réel de l’accessibilité pour tous.

    Résultats et chiffres actuels :

    – Sortie de l’application mobile accessible à tous en Mars 2016 et disponible sur IOS et Androïd.
    – Plus de 1200 Utilisateurs actifs sur l’application
    – 1300 partages d’expériences en France mais également dans 12 pays différents
    – 4000 followers de notre page Facebook

    Déploiement territorial de votre projet :

    I Wheel Share est disponible sur la France et pour les touristes Français qui partent à l’étranger (actuellement une trentaine d’expériences ont été postées à l’étranger). Chaque utilisateur d’I Wheel Share est invité à renseigner son territoire et à devenir une personne ressource pour les autres utilisateurs.

    Contact :

    Sovignet Audrey
    audrey.sovignet@iwheelshare.com
    06.84.14.96.37

  • Assemblée Générale Ordinaire de l'Association handi-Sup Auvergne

    13239205_1167186583325939_4323779894386958082_n.jpg

    L'Assemblée Générale de l'association Handi-Sup est l'occasion de "faire le point" sur une année scolaire écoulée, de "se projeter" sur l'année suivante MAIS AUSSI DE PASSER UN MOMENT CONVIVIAL ET FESTIF ! Cocktail de clôture offert par l'association, repas sur réservation (10 et 15 euros pour les membres et non-membres), soirée animée par Eclectique D "jusqu'au bout de la nuit" !

  • Prime d'activité pour les bénéficiaires de l'AAH

    A noter : Prime d'activité pour les bénéficiaires de l'AAH en emploi > report de la date de mise en place de la télé-procédure

    Le dispositif de télé-procédure de la CAF permettant aux travailleurs handicapés allocataires de l’AAH de demander la prime d'activité ne sera effectif que début juillet et non en juin comme initialement prévu.
    Pour demander la prime, faites vos déclarations à partir du 5 juillet 2016. Le paiement sera effectué une dizaine de jours plus tard, avec effet rétroactif au 1er janvier! 

     

    La prime d’activité sera versée en juillet aux allocataires de l’AAH en emploi

    Publié le 9 juin 2016
      Les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH) exerçant une activité professionnelle devront faire leur demande de prime d’activité à partir du 5 juillet. Elle leur sera versée une dizaine de jours plus tard, avec effet rétroactif, au 1er janvier.

    Travailleurs allocataires de l’AAH, cochez la date du 5 juillet sur votre agenda ! Ce jour-là, la Caf et la MSA mettront en ligne le formulaire vous permettant de demander la prime d’activité.Initialement, la télédéclaration devait être ouverte en juin, pour un premier versement en juillet. Les deux organismes ont pris un peu de retard mais assurent que le premier versement aura bien lieu une dizaine de jours après que les candidats ont déposé leur demande. Soit autour du 15 juillet, pour les plus rapides.

    Sept mois de prime d’activité en juillet

    Comme prévu, les droits sont rétroactifs au 1er janvier 2016, la date d’entrée en vigueur de la prime d’activité. Sous réserve de remplir les conditions nécessaires (voir encadré), les travailleurs allocataires de l’AAH percevront donc en juillet, l’équivalent de sept mois de prime (de janvier à juillet). Un salarié touchant un salaire de 500 € net par mois et une AAH de 683 € devrait ainsi avoir droit à une prime mensuelle de 78,61 €. En juillet, il verra donc son compte bancaire crédité de 7 x 78,61 €, soit 550 €.

    Rétroactivité pour toute demande avant le 30 septembre

    Cette rétroactivité s’appliquera pour toutes les demandes déposées avant le 30 septembre. Donc pas de panique, si vous êtes loin de votre ordinateur le 5 juillet. Dans tous les cas, si vous avez déjà utilisé le simulateur dédié aux allocataires de l’AAH et que vous aviez laissé votre adresse e-mail à la fin de la simulation, la Caf ou la Msa vous recontacteront pour vous inviter à remplir la télédéclaration.

    Nouvelle étude des droits pour les bénéficiaires de la prime d’activité

    Quelques rares allocataires de l’AAH en emploi remplissaient déjà les conditions pour bénéficier  de la prime d’activité, depuis sa création. Mais à partir de juillet, l’AAH sera prise en compte de manière plus favorable pour le calcul de la prime. Une nouvelle étude de leurs droits, depuis janvier, sera automatiquement relancée. Ils pourraient donc bénéficier d’un versement rétroactif, en juillet, pour les mois déjà écoulés.

    En octobre pour les pensionnés d’invalidité

    Si vous êtes titulaire d’une pension d’invalidité ou d’une rente accident du travail – maladie professionnelle, vous pourrez bénéficier de la prime d’activité, à partir d’octobre, voire au plus tard, de novembre. Sans effet rétroactif au 1er janvier 2016. Faire Face vous informera dès que la télé-procédure sera opérationnelle. Franck Seuret

    Prime d’activité sous conditions

    Pour pouvoir bénéficier de la prime d’activité, vous devez notamment :

    – exercer une activité salariée, non salariée ou en ESAT, au moins à quart temps ;

    – être âge de 18 ans ou plus ;

    – gagner moins de 1500 € net/mois ;

    – ne pas être en congé parental, en congé sabbatique, en congé sans solde ni en disponibilité ou travailleur détaché.

    Chaque trimestre, vous devez déclarer les ressources de votre foyer (ex : avril, mai et juin). Le montant de la prime d’activité, basé sur cette déclaration, sera stable durant les trois mois suivants (ex. : juillet, août, septembre). Elle n’entre pas dans le calcul de l’AAH, de la pension ou de la rente, et des allocations logement, et n’est pas imposable.

    FAIRE-FACE.FR